OMT - France

Souffrance de l’aponévrose plantaire, avantage à la thérapie manuelle.



Revue de presse


© WavebreakMediaMicro - Fotolia.com
© WavebreakMediaMicro - Fotolia.com
Cette étude compare les effets d’un traitement « classique » des souffrances de l’aponévrose plantaire à ceux obtenus lorsqu’un traitement par thérapie manuelle est ajouté au traitement « classique ».

Il s’agit d’une étude randomisée et contrôlée avec répartition aléatoire des sujets en 2 groupes (traitement « classique » = EPAX, servant de groupe témoin, n=30) et (thérapie manuelle + traitement classique = MTEX, n=30).

Le traitement « classique » est constitué de ionisations (ionophorèse anti-inflammatoire) et d’exercices physiques, auxquels sont ajoutés des ultra-sons, de la cryothérapie et du renforcement des muscles intrinsèques du pied. Les exercices physiques comprennent des étirements du soléaire et du gastrocnémien ainsi que de l’aponévrose plantaire. Des auto-étirements doivent aussi être pratiqués à domicile 3 fois par jour.

Le traitement par thérapie manuelle comporte des techniques de massage, de mobilisation et d’étirement des tissus mous (aponévrose plantaire et triceps sural), auxquels sont ajouter en fonction des résultats de l’examen clinique initial : des techniques de mobilisation articulaire spécifique destinées à augmenter les amplitudes articulaires des interlignes du pied et de la cheville (flexion dorsale), de la hanche (rotation) et du genou. Les sujets doivent aussi s’auto-étirer à domicile (comme EPAX + auto-mobilisation en éversion)

Chaque groupe reçoit 6 séances de traitement réparties sur 4 semaines (2 séances par semaine pendant les 2 1ères semaines, puis 1 séance par semaine pour les 2 dernières).

Les critères de jugement utilisés pour évaluer les résultats sont : la douleur (NPRS*), les capacités fonctionnelles des sujets (LEFS*, FAAM*), et leur satisfaction quant à l’évolution de la pathologie (GRC*). Ces critères sont évalués avant traitement, à l’arrêt du traitement (4 semaines) et 6 mois après. Le critère principal de jugement est le score LEFS à 6 mois.

Les résultats de l’étude sont les suivants :
- Pas de différence statistique entre les 2 groupes au début de l’étude (composition des groupes, caractéristiques des sujets et de leur pathologie)
- Amélioration statistiquement significative des scores fonctionnels (LEFS et FAAM), et diminution significative de la douleur dans les 2 groupes (à 4 semaines et 6 mois).
- Pour les scores fonctionnels les résultats sont meilleurs pour le groupe thérapie manuelle que pour le groupe traitement « classique », quelle que soit la date du suivi. Avec une différence cliniquement significative à 4 semaines et 6 mois pour le LEFS comme pour le FAAM. Dans le groupe traitement « classique » la différence n’est pas cliniquement significative après 4 semaines de traitement pour ces 2 scores.
- La diminution de la douleur est plus importante à la fin du traitement pour le groupe traitement « classique ». Cette différence inter-groupes a disparu après 6 mois.
- L’indice de satisfaction des patients par rapport à l’évolution de leur pathologie est plus élevé dans le groupe thérapie manuelle.

* Critères utilisés :
- LEFS = Lower extremity functional score, score fonctionnel comportant 20 questions en rapport avec des activités fonctionnelles du MI, chaque question peut être côtée entre 0 (difficulté extrême à réaliser) et 4 (pas de difficulté).
- FAAM = Foot and ankle ability measure, score fonctionnel comportant 2 parties, l’une avec 21 questions en rapport avec la pratique des activités de la vie quotidienne et l’autre avec 21 questions en rapport avec la pratique sportive. Chaque question peut être côtée entre 0 (activité impossible) et 4 (pas de difficulté).

Ces 2 questionnaires sont considérés comme valides, reproductibles et sensibles au changement.

- NPRS = Numerical pain rating score (Echelle Visuelle Analogique de la Douleur)
- GRC = Global rating of change comportant 15 questions permettant aux patients d’évaluer l’amélioration ou l’absence d’amélioration de ses capacités fonctionnelles.

Référence
Cleland JA et al. Manual physical therapy and exercise versus electophysical agents exercise in the management of plantar heel pain : a multicenter randomized clinical trial. JOSPT 2009 ;39( 8) :573-85.




Trouver un kiné formé en TMO près de chez vous

Suivez-nous