OMT - France

Lombalgie : l’Assurance Maladie devrait miser sur la kinésithérapie !



Communiqué de presse

Paris, le 9 septembre 2016


La semaine dernière paraissait un rapport de l’Assurance Maladie contenant des propositions pour contribuer à améliorer la qualité du système de santé et maîtriser les dépenses.
Ce rapport a été relayé dans les médias grand public comme, par exemple, sur le site du Parisien.

Concernant la kinésithérapie pour la lombalgie, plusieurs points ont été évoqués.

Le recours à la kinésithérapie serait trop précoce.

Cette affirmation va à l’encontre des publications récentes. En effet, une évaluation économique lors d’un essai randomisé tend à montrer qu’une kinésithérapie précoce est plus rentable qu’une approche attentiste (consistant à attendre un mois avant d’éventuellement de consulter). L’analyse économique s’est faite sur un an et a pris en compte le rapport entre les coûts et les effets bénéfiques du traitement de kinésithérapie (Fritz, 2016).
D’autre part, une analyse rétrospective a comparé les coûts engendrés par le recours aux services médicaux (infiltration, chirurgie, visite chez le médecin...) et ceux engendrés par une prise en charge en première intention en kinésithérapie par rapport à une prise en charge avec imagerie avancée de type IRM, dans le cadre de la lombalgie. L’analyse économique est encore une fois à l’avantage de la kinésithérapie (Fritz, 2015).

De la kinésithérapie en première intention ?

De plus une étude suédoise a montré que la kinésithérapie en première intention, et donc de manière précoce, diminuait le recours à des services médicaux par la suite en comparaison à une prise en charge initiale par un médecin généraliste (Bornhöft, 2015).

Des kinésithérapeutes formés au triage se révèlent par ailleurs aussi efficaces que des chirurgiens orthopédiques pour trier les patients en première intention (Samsson, 2015).

A contrario, et le rapport n’en fait pas mention, d’autres pratiques seraient à réguler comme par exemple la prescription de paracétamol, qui s’est révélée inefficace pour la lombalgie (Machado, 2015).

Le rapport met en avant la nécessité d’éviter que la lombalgie devienne chronique et pointe du doigt le recours tardif à un spécialiste, tel que le rhumatologue.

Pour répondre à cela des études menées en kinésithérapie montrent le caractère multidimensionnel de la lombalgie (bio-psycho-social) ainsi que les limites du modèle biomédical en vigueur depuis 30 ans.
Des publications montrent l’intérêt de l’éducation aux neurosciences de la douleur comme un outil de traitement et de prévention de la chronicité (Traeger, 2014).

Une proposition beaucoup plus intéressante et en adéquation avec les données actuelles fournies par la recherche pourrait ainsi être de faciliter l’accès en première intention aux kinésithérapeutes formés en triage et en éducation aux neurosciences de la douleur.

Contacts presse :
- Eric CARTON, président d’OMT-France : 06.08.57.48.88 - president@omt-france.fr
- Jérôme FALLAVOLLITA, responsable de la commission scientifique : scientifique@omt-france.fr

Références :

Fritz JM, Kim M, Magel JS, Asche CV. Cost-Effectiveness of Primary Care Management with or Without Early Physical Therapy for Acute Low Back Pain: Economic Evaluation of a Randomized Clinical Trial. Spine (Phila Pa 1976). 2016 Jun 6. [Epub ahead of print]

Fritz JM, Brennan GP, Hunter SJ. Physical Therapy or Advanced Imaging as First Management Strategy Following a New Consultation for Low Back Pain in Primary Care: Associations with Future Health Care Utilization and Charges. Health Serv Res. 2015 Mar 16.

Bornhöft L, Larsson ME, Thorn J. Physiotherapy in Primary Care Triage - the effects on utilization of medical services at primary health care clinics by patients and sub-groups of patients with musculoskeletal disorders: a case-control study. Physiother Theory Pract. 2015 Jan;31(1):45-52.

Samsson KS, Larsson ME. Physiotherapy triage assessment of patients referred for orthopaedic consultation - Long-term follow-up of health-related quality of life, pain-related disability and sick leave. Man Ther. 2015 Feb;20(1):38-45. doi: 10.1016/j.math.2014.06.009. Epub 2014 Jul 15.

Machado Gustavo C, Maher Chris G, Ferreira Paulo H, Pinheiro Marina B, Lin Chung-Wei Christine, Day Richard O et al. Efficacy and safety of paracetamol for spinal pain and osteoarthritis: systematic review and meta-analysis of randomised placebo controlled trials BMJ 2015; 350 :h1225

Traeger AC, Moseley GL, Hübscher M, et al. Pain education to prevent chronic low back pain: a study protocol for a randomised controlled trial. BMJ Open 2014;4: e005505. doi:10.1136/ bmjopen-2014-005505




Trouver un kiné formé en TMO près de chez vous

Suivez-nous