OMT - France

Conseil d'administration 2016-2017



Présentation des membres du conseil d'administration, du bureau et des différentes cellules de travail.


Le bureau

Conseil d'administration 2016-2017
Eric Carton
Diplômé en 2003 de l'IFMK de St Etienne, installé en cabinet libéral à Goncelin (Isère).
Je suis actuellement une formation en TMO selon le système canadien (niveau III). Après un détour par l'ostéopathie, la recherche d'une expertise en raisonnement clinique, la référence à l'EBP, la remise en question permanente qui sont l'ADN de la TMO, associés à la dynamique internationale autour de cette discipline m'ont convaincus avec d'autres de la nécessité de créer une association de promotion de la TMO. OMT-France est née de là mais n'appartient pas à ses fondateurs.

Aurore Mambriani
Diplômée de l’IFMK de Nancy en 2005, mes 7 premières années d’exercice ont été composées de remplacements en libéral, de missions d’intérim en centres de rééducation et en hôpitaux, mais aussi de voyages et de plusieurs missions humanitaires dans différents pays. J’ai également profité de cette période pour participer à des congrès, lire des articles et faire des formations courtes auprès de différents organismes afin de construire mon opinion sur la pratique kinésithérapique et ce que j’avais envie d’en faire pour les prochaines années. J’ai commencé un cursus canadien Campt en 2012 et suivi plusieurs autres formations en TMO respectant les critères de qualité qui me semblaient essentiels. Parallèlement j’ai ouvert mon cabinet, axé sur cette pratique et la prise en charge bio-psycho-sociale du patient.
La création de l’association OMT-France à laquelle j’ai participé me semblait essentielle afin de permettre aux thérapeutes français, surtout les jeunes diplômés, de se faire une idée des champs de possibilités existants et de la reconnaissance des compétences possible.
Je suis trésorière de l’association depuis sa création, j’ai fait partie du CO des 3 JTMO ; je participe également au GI Douleur et au GI diffusion EBP de la SFP.

Thomas Osinski
Je suis physiothérapeute diplômé en 2009 de l’EFOM-Boris Dolto. Depuis lors j’ai développé deux activités libérales orientées sur les troubles musculo-squelettiques et la douleur chronique à Paris et en banlieue parisienne. En parallèle je suis formateur dans différentes IFMK et en formation continue.
J’ai suivi plusieurs formations en lien avec les troubles musculo-squelettique et la douleur chronique et obtenu plusieurs COMT. En parallèle j’ai débuté un doctorat de sciences en neurosciences de la douleur.
Actuellement je suis vice-président d’OMT-France depuis février 2016 avec comme objectif d’aider l’association à faire reconnaître et développer une spécialisation en musculo-squelettique pour les physiothérapeutes français. Je suis aussi dans le bureau de direction du GI-douleur de la SFP.

Pierre Pacaud
J’exerce en libéral à Dijon depuis l’obtention de mon diplôme en 2002. Pendant deux ans j’ai effectué un mi-temps hospitalier et obtenu un DU d’anatomie appliquée à l’examen clinique et à l’imagerie. Après m’être formé à l’ostéopathie j’ai découvert les formations en TMO (McConnell, Manuel Concepts, Neurodynamique, COMT membre supérieur IAOM) ce qui a révolutionné ma vision de la kinésithérapie en musculo-squelettique. C’est donc tout naturellement que j’ai poursuivis la formation par le système canadien de TMO (niveau III validé).
J’ai choisi de m’investir dans le développement de la TMO en France grâce aux valeurs d’OMT-France, et la volonté de développer cette spécialité. Je suis actuellement Trésorier adjoint responsable des partenariats pour OMT-France.

Lucie Perrin
Je suis diplômée depuis 2008 de l’IFMK d’Alençon. Après un an et demi de travail en salariat à l’hôpital, je suis partie quelques mois au Canada à Montréal pour effectuer un stage « découverte » dans un centre de recherche en physiothérapie où j’ai pu appréhender les différents aspects qu’impliquait la démarche scientifique en kinésithérapie. Cela m’a permis de mesurer les différences entre nos pratiques actuelles en France et celles des pays où les physiothérapeutes sont les plus avancés, que ce soit en terme de compétences et responsabilités, mais aussi de reconnaissance.
J’ai toujours été intéressée par le versant musculo-squelettique de la kinésithérapie et je souhaitais à mon retour effectuer un cursus de spécialisation basé sur l’EBP, où les évidences scientifiques seraient mise au même niveau que la clinique pour guider notre pratique. J’ai ainsi pu débuter le cours « Système Canadien en Thérapie Manuelle Orthopédique » en 2012 qui est une formation longue en TMO, j'ai actuellement terminé le niveau 3, et j’ai effectué d’autres formations courtes parallèlement (neurodynamique, dry needling,…).
Je fais partie du conseil d’administration d’OMT-France depuis sa création, et je participe notamment à l’organisation des JTMO et à la communication sur les réseaux sociaux et le site internet.

Grégoire Peuchevrier
Diplômé de l’IFMK de Nice en 2006, j’exerce depuis une activité mixte à l’hôpital en service de Pédiatrie et en cabinet libéral. Dans le but d’approfondir mes connaissances, j’ai effectué plusieurs formations courtes (Neurodynamique, thérapie manuelle, douleur etc. …) et j’ai aussi terminé le cursus MDT-Méthode McKenzie en obtenant le certificat de compétence en 2013. J’ai découvert la Thérapie Manuelle Orthopédique dans la littérature et en discutant avec des confrères. Le forum de Thérapie Manuelle Orthopédique en 2011 a été le déclic pour m’inscrire à une formation longue. Depuis, je suis le système canadien en TMO (niveau 3 Quadrant Supérieur validé).

Convaincu de l’intérêt de ce courant basé sur l’EBP pour notre profession, j’ai contribué à la création d’OMT-France afin de promouvoir la TMO en France auprès de nos confrères, des autres professionnels de santé, des patients et des instances publiques. Je suis donc engagé dans cette association depuis sa création en tant que membre du Conseil d’Administration mais aussi en tant que Secrétaire Général.

Nous avons créé OMT-France mais cette association n’est rien sans vous ! Nous espérons que vous serez nombreux à vous engager avec nous pour promouvoir cette spécialité en France. Il reste encore beaucoup de travail ; nous comptons sur vous !

Sophie Taillefer
Diplômée de 2010 de l’IFMK de Bordeaux, j’exerce en cabinet libéral et à domicile près de Bordeaux. J'ai choisi le Système Canadien en Thérapie Manuelle Orthopédique en 2012 et parallèlement, j'ai suivi plusieurs formations complémentaires dans le domaine du neuro-musculo-squelettique et de la douleur.
Au niveau associatif, j'ai commencé par faire partie du comité d’organisation de la 1ère JTMO avant d’intégrer le Conseil d’Administration d’OMT-France en 2013, dans la cellule communication. Je suis aujourd’hui secrétaire adjointe, et je participe à nouveau à l’organisation du prochain Congrès d’OMT-France aux JFK (Journées Francophones de la Kinésithérapie) en avril 2017.
Depuis l’an dernier, je dispense aussi des cours à l’IFMK de Bordeaux et je participe régulièrement aux évaluations des étudiants.
Je reste très motivée pour promouvoir la TMO et plus généralement j’espère pouvoir participer à l’essor de la profession.



Le conseil d'administration

Conseil d'administration 2016-2017
Solenne Chevrier
Je suis physiothérapeute, diplômée en 2006, j’exerce en libéral à Annecy.
J’ai découvert la TMO en 2011, lors du forum de thérapie manuelle, ou j’ai rencontré des professeurs internationaux et j’ai eu envie d’approfondir et d’orienter ma pratique vers cette spécialité. J’ai débuté par des formations courtes comme les trigger points…. puis la formation de l’International Academy of Orthopedic Medicine-US (IAOM).
Actuellement dans la cellule communication d’OMT France, je souhaite promouvoir la TMO auprès des autres physiothérapeutes français et favoriser son développement en France afin d'y garantir une prise en charge dans le domaine musculo-squelettique de qualité.

Arnaud Durand
Kinésithérapeute diplômé en 2005 à Nice, j’y exerce en cabinet à orientation orthopédie et musculo-squelettique. J’ai suivi plusieurs formations afin d’améliorer mes prises en charge de douleurs musculo-squelettiques : MDT (méthode McKenzie, certifié en 2013), neurodynamique, DIU prise en charge de la douleur… Je suis actuellement engagé dans la formation du système canadien en TMO (niveau III validé).
Suite à mon premier cours de MDT, j’ai été attiré par la TMO et les pratiques basées sur les preuves. Cette approche bien développée à l’international m’a dès lors paru mieux correspondre aux besoins des patients et des thérapeutes français.
Je suis actuellement administrateur d’OMT-France pour contribuer au développement et à la reconnaissance d’une spécialité en physiothérapie musculo-squelettique en France.

Frédéric Froment
J’exerce en libéral depuis mon D.E. en 2000. Depuis 2010, je me suis spécialisé en Thérapie Manuelle Orthopédique, et j’ai effectué la formation de l’International Academy of Orthopedic Medicine-US (IAOM).
Je me suis investi dans le développement de la profession avec la Société Française de Physiothérapie (SFP) et plus particulièrement de la TMO avec OMT-France. Je suis actuellement Vice-Président de la SFP en charge des Relations Publiques et membre du conseil d’administration d’OMT-France où je participe aux cellules scientifique et représentation. Récemment j’ai eu l’honneur d’intégrer le Comité Éditorial du Journal of Manual & Manipulative Therapy.

Josué Gan
Diplômé de l’IFMK Strasbourg en 2010, j’exerce à Strasbourg en cabinet libéral.
J’ai été attiré par la thérapie manuelle orthopédique car je souhaitais pouvoir améliorer la prise en charge des troubles neuro-musculo-squelettiques afin de pouvoir offrir au patient une meilleure expertise. La littérature et la recherche en perpétuelle évolution fut également un facteur déterminant dans ma décision de vouloir me perfectionner.
J’ai choisi de m’investir dans OMT France car je souhaite contribuer au développement de la thérapie manuelle orthopédique en France afin d’offrir mon aide à la profession pour pouvoir la structurer et la faire évoluer.
Conflits d’intérêts:
- Vacataire : IFMK Strasbourg
- Instructeur assistant : IAOM-US
- Instructeur assistant : David G Simons Academy

David Mercier
Diplômé du CEERRF en 2009, j'exerce en libéral à Cergy-Pontoise.
Suite à de nombreux stages en formation continue, j’ai fini par découvrir la TMO avec le certificat des Australiens de Manual Concepts. Cette pratique répondant à la philosophie de l’Evidence Based Practice dans le champs musculo-squelettique, elle s’accordait à mon éthique professionnelle ; c’est pourquoi je me suis orienté vers un cursus long. J’ai suivi la moitié des cours de l’IAOM-US et validé l’examen du membre supérieur, et je suis maintenant le cursus canadien. En parallèle, je suis enseignant en formation initiale et j’étudie auprès de l’université de Sheffield-Hallam pour l’obtention d’un master en pratique avancée. J’ai voulu m’investir dans l’association pour promouvoir notre pratique et mettre en valeur nos compétences.

Nicolas Savouroux
Diplômé de 2007, j’exerce actuellement en cabinet libéral à Montauban. J’ai effectué diverses formations en musculo-squelettique (Muligan, McConnell, Manuel Concepts, dry needling, neurodynamique entre autres) et je suis en cours de formation avec le système canadien de TMO (niveau III obtenu). J’ai également un DU d’interprétation des essais thérapeutiques et je suis relecteur pour la revue Prescrire.
Je me suis engagé dans la TMO lorsque j’ai découvert tout ce qui existait à l’étranger, dans les pays où la kinésithérapie musculo-squelettique est développé et devant les limites qu’offrait une formation en ostéopathie en terme de compétences.
Je me suis engagé dans l’association pour aider à développer ce domaine musculo-squelettique en France.

Je constate d’années en années que de plus en plus de kinésithérapeutes semblent soucieux d’améliorer leur pratique et leur raisonnement clinique en lien avec les données actuelles, et ne veulent donc pas stagner sur leurs acquis. C’est encourageant pour le développement de notre profession et notamment notre rôle majeur dans le domaine musculo-squelettique. Ne jamais oublier que « la vérité d’aujourd’hui est peut-être l’erreur de demain ». Dans le domaine de la santé comme ailleurs, les pratiques et références évoluent constamment et la remise en question fait aussi parti de ce processus d’amélioration constante, restons connectés !

Pierre Trudelle
J’ai exercé 25 ans en libéral depuis mon D.E. en 1988. J’ai effectué différentes formations en France sur la thérapie manuelle. Parallèlement, je mène une carrière éditoriale en étant rédacteur en chef de "Kinésithérapie, la revue" durant 10 ans et directeur scientifique du "Traité de Médecine Physique, réadaptation et Kinésithérapie" de l’EMC depuis 2006.
Je suis également engagé comme chef de projet auprès de la Haute Autorité de Santé (précédemment ANDEM et ANAES) depuis 1995. Auteur des premières recommandations cliniques en kinésithérapie en 1995 en France. J’ai également été formateur en formation initiale en kinésithérapie (entre 1990 et 2008) et formation continue (depuis 1990) ou universitaire (responsable des cours d’anatomie de licence STAPS et intervenants dans plusieurs Diplômes universitaires de kiné du sport, respiratoire ou pédiatrique).
Au niveau international, je suis co-fondateur du réseau des rédacteurs en chef en Kinésithérapie. J’ai été le Président des experts de la première évaluation qualité de la formation initiale en Belgique (communauté française) et membre du réseau ENPHE (réseau de l’enseignement initial européen en kinésithérapie) en tant que représentant de l’EFOM et chef de projet du groupe « compétences ».

Ludovic Zerbib
En libéral depuis septembre 2009 à Grenoble dans un cabinet de groupe, en tant qu’assistant/collaborateur, je suis désormais associé depuis janvier 2011. J’attache une grande importance à la qualité de la relation entre le patient et le kiné, qui doit s’appuyer sur l’écoute, la confiance, la disponibilité et le suivi adapté et précis pour chacun.

Ma pratique est assez généraliste, de la gériatrie à la kinésithérapie du sport, en passant par la pneumologie ou la neurologie. La traumatologie et la rhumatologie restent cependant des domaines de traitement omniprésents dans mon quotidien, ce qui place le champ neuro-musculo-squelettique au cœur de ma pratique.

Une spécialisation dans ce domaine ? Basée sur un raisonnement clinique approfondi et sur des techniques manuelles précises et reconnues par les standards internationaux ? Cela me parait être un objectif indispensable pour une kinésithérapie rigoureuse, et je l’espère, en permanente évolution !
Je suis actuellement le système canadien en TMO niveau 3 validé.

Composition des cellules de travail :





Dans la même rubrique :
< >
 

Trouver un kiné formé en TMO près de chez vous

Suivez-nous